Cette année le Voyage à Nantes débutera le 8 août pour se terminer le 27 septembre. Le programme est sorti pour cette nouvelle édition qui, contexte oblige, laisse davantage de place à la déambulation, à la découverte en plein air des points d’attraits et œuvres artistiques disséminés dans les rues de Nantes.

On retrouvera donc les œuvres pérennes (éloge du pas de côté, la colline, mètre ruban, jungle intérieure…) agrémentées de quelques nouveautés comme le rideau d’eau à place Graslin ou l’oeuvre “Fontaine” qui ornera la fontaine de la place Royale.

Fontaine : oeuvre artistique à Place Royale

Fontaine est un « monument jardinier » en grès émaillé rose. Colosse de 3 mètres, cette figure prend place dans les bassins de la fontaine Place Royale comme un hommage aux figures de la féminité triomphante qui ornent cet ensemble sculptural du 19ème siècle. Chargée d’éponges, de coraux, d’oursins et de coquillages – dans la droite ligne de l’œuvre du céramiste du 16ème siècle, Bernard Palissy – deux jambes de terre émergent comme sorties des eaux.

ACCÈS
Place Royale
44000 NANTES
Tramway Lignes 1, 2 et 3, Arrêt Commerce
Plus d’infos

Nantes Ici Nantes : Projection de film dans la gare

Avec le vocabulaire graphique pop et haut en couleur qui caractérise leur travail, Mrzyk et Moriceau proposent Nantes Ici Nantes, un film qui s’apparente à un voyage, à une odyssée poétique, à un film-songe : un personnage aux possibilités métamorphiques infinies explore par tous les moyens possible la ville et découvre, entre deux plantes extraordinaires, des architectures chimériques et des anatomies mutantes, le patrimoine matériel et immatériel nantais. L’œuvre, présentée cet été de manière temporaire, se découvrira de manière pérenne, sur un large écran dans la mezzanine de la gare, généreux volume vitré et ouvert sur la ville, conçu par Rudy Ricciotti.

ACCÈS
Gare SNCF
27 Boulevard de Stalingrad
44000 NANTES
Tramway Ligne 1, arrêt Gare SNCF
Plus d’infos

ASKIP : café, concerts, expos

Géré par un trio composé de Pauline Gompertz, Louise Guerraud ainsi que l’artiste Jonathan Marinier, Askip est un lieu qui tente le pari d’un combiné « 3 en 1 » : galerie d’art contemporain, café associatif et laverie automatique. Expositions, concerts de musiques actuelles, projections de films d’artistes, tables rondes, performances, sorties de revues et dj-sets. De par ses usages, Askip renoue avec la tradition des lavoirs d’antan qui, au-delà de leur utilité, étaient des vecteurs de liens sociaux, de rencontres et d’échanges.

ACCÈS
École des Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire
2 allée Frida Kahlo
44263 Nantes
Plus d’infos

EXPO : LU Un siècle d’innovation

Le musée d’histoire possède une collection remarquable de plus de 1 500 objets et de nombreux originaux sur l’histoire de l’entreprise LU, constituée notamment par les dons successifs de la famille Lefèvre-Utile. De nouveaux objets, acquis lors de la vente aux enchères d’une collection particulière en 2018 à Paris, seront exposés au château pour la première fois.

ACCÈS
Château des ducs de Bretagne
4 place Marc Elder
44000 Nantes
Tramway Ligne 1, arrêt Duchesse Anne
Plus d’infos

Rideau : Le théâtre Graslin sous une immense chute d’eau

Pour le théâtre Graslin à Nantes, Stéphane Thidet imagine Rideau, une immense chute d’eau recouvrant la façade du monument. Comme surgissant d’une corniche au-dessus de la colonnade, la cascade, dans un déluge incessant et bruyant, vient frapper dans sa chute les marches du théâtre pour venir ruisseler dans un immense bassin conçu comme une extension potentielle du monument datant de la fin du XVIIIe siècle.

Ce gigantesque rideau d’eau, métaphore de l’accessoire théâtral qui masque l’artefact et dévoile le spectacle, renvoie autant à l’activité créatrice à l’intérieur du théâtre qu’au plan d’ensemble de la place, dessiné à l’époque par l’architecte Mathurin Crucy. Celui-ci révélait une volonté de mise en scène : le théâtre domine une place en hémicycle dont les façades identiques forment les premières loges d’un véritable « théâtre urbain ».

En utilisant la force physique de l’eau à l’échelle de la ville, Stéphane Thidet fait vrombir le monument alors qu’il plonge le visiteur dans un état de contemplation ambivalente entre le rêve et l’inquiétude d’une force sauvage dont la domestication est vouée à l’échec. Par cet élément naturel et brut qui, au fil des millénaires, transforme les reliefs naturels au gré de son écoulement, Rideau révèle une architecture remarquable façonnée par l’homme autant qu’il provoque le désir d’y pénétrer pour découvrir ce qu’elle enferme.

ACCÈS
Place Graslin
44000 NANTES
Tramway Ligne 1, Arrêt Médiathèque
Plus d’infos

Pour les Nantaises qui déchirent !

Publié dans : NEWS