Le premier ministre Edouard Philippe a dévoilé aujourd’hui la seconde phase de déconfinement qui débutera le 2 juin. La suivante étant prévue pour le 22 juin. Très attendu, celui-ci prévoit pour les régions en zone verte :

  • Un accélération des ouvertures d’écoles (collèges, lycées)
  • Un redémarrage de l’activité économique
  • Une réouverture de la plupart des commerces fermés
  • La réouverture des cafés, bars et restaurants
  • La réouverture des hébergements
  • La réouverture des gymnases et salles de sport
  • La réouverture des salles de spectacles et théâtres
  • La fin de l’interdiction des déplacements de + de 100 km

Bonne nouvelle donc pour la plupart des commerces, les théâtres, salles de sports, et pour les cafés et restaurants très fragilisés par cette période d’inactivité forcée. Soulagement néanmoins en demi-teinte, car ils ne pourront, dû aux mesures sanitaires, travailler “comme avant”. En attendant un retour à la normal, voici par exemple les consignes que les restaurants/bars devront respecter :

10 personnes par table maximum
Distance minimale de 1 mètre entre les tables
Port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements
Pas de consommation debout

Salles de sport et activités culturelles

Tous les musées, les monuments et les plages peuvent rouvrir le 2 juin, sur tout le territoire. Pour les cinémas, il faudra attendre le 22 juin, là aussi quelle que soit la couleur de la zone. Toutes les plages pourront également de nouveau accueillir du monde.

Les salles de sport, les piscines, les parcs de loisir vont aussi pouvoir rouvrir à partir du 2 juin, mais uniquement en zone verte. En Île-de-France, à Mayotte et en Guyane, il faudra attendre le 22 juin. En revanche, les sports collectifs, de contact, les stades, les hyppodromes et les discothèques restent interdits et fermées jusqu’au 22 juin.

Une invitation à rester prudents

De manière générale, le 1er ministre invite les Français à rester prudents. Eviter les rassemblements, poursuivre leur vigilance sur le respect des gestes barrières pour continuer à protéger des personnes fragiles.

Publié dans : NEWS